To be or not to be a 3D artist ?

Les artistes et la 3D : scepticisme versus enthousiasme !

Les dernières innovations en matière d’impression 3D se bousculent à grande vitesse et la gamme de matières s’élargit, se diversifie permettant de nouvelles pratiques artistiques et un nouvel esthétisme !

L’évolution des technologies de pointe (création en 3D, scanner 3D…etc) permet aussi de repousser des limites techniques qui s’imposaient à l’artiste ou au designer jusqu’à présent, autorisant la création de formes difficilement réalisables auparavant !

Mais tandis que certains artistes peuvent s’effrayer de ce nouvel accès pour tous à une création rapide et qui parait sans limite, d’autres saisissent à la volée les opportunités inédites qu’offre cette nouvelle révolution technologique et cette démocratisation de la 3D.

La 3D : quel intérêt pour les artistes ?

Si dans le secteur industriel, aéronautique ou médical l’intérêt principal de la 3D réside dans la réalisation de prototypage rapide, il est tout autre pour les artistes et les designers.

Aux artistes accomplis (créateurs d’objets), dont la production actuelle est le fruit d’une longue recherche personnelle ayant pour aboutissement la création d’œuvres d’art pérennes, la 3D offre incontestablement un gain de temps dans les étapes de fabrication et le dépassement de certaines limites techniques.

En effet, la conception artistique en amont et ses tâtonnements sont facilités par le modèle numérique (image de synthèse 3D) qui est modifiable et malléable à souhait. Le sculpteur peut aisément tester, revenir en arrière, dupliquer et transformer de façon illimitée un modèle…

Travail collaboratif entre la 3D et l’élan artistique

Ainsi, un travail collaboratif nouveau apparaît dans la démarche créatrice entre le sculpteur spécialiste en 3D et les artistes et un concept de prestations de services en 3D au service des artistes.

Les designers se sont eux aussi appropriés cette nouvelle méthode de conception rapide pour innover et proposer de nouveaux modèles ‘design’ aux formes plus complexes et se concentrer d’avantage sur la dimension créative et artistique.

La 3D : une nouvelle forme d’art et d’expression ?

Sculpture digitale
Lampe Design 3D réplicant les veines d’une feuille, réalisée par le studio de design n.e.r.v.o.u.s

 

Pour certains, la 3D devient aussi un nouvel objet de communication et moyen d’expression.

Surfant sur les nouvelles possibilités offertes par le développement de l’impression 3D, de nouvelles pratiques artistiques voient le jour.

L’utilisation de la 3D engendre une inspiration et des réalisations totalement originales issues de nouvelles méthodologies de création.

Et paradoxalement plus la technologie intervient, plus la recherche de formes naturelles semble s’imposer : des formes qui font référence à la nature, des formes organiques mais issues de concepts mathématiques (à disposition avec les logiciels de sculpture en 3D…).

 

Ce studio de Design américain, ci-contre en est l’exemple (cliquer sur l’image).

 

Enregistrer